Toujours dans un souci de proposer des matériaux alternatifs  et propres (bio-composites), j’ai testé le liège pour la réparation d’un sandwich composite.

Il est vendu sous forme de plaques en rouleau.

Je l’ai utilisé de la même façon qu’une plaque de PVC (type Airex). A savoir une découpe aux cotes du morceau de liège, un plaquage sous vide collé avec une résine bio-source et de la fibre de lin.

Le résultat après ponçage du surplus de liège :

Il ne reste plus qu’a finir la réparation par des couches de fibre et un peu de peinture.